Accueil > Projets Intégrés
 

Actualités

5

jan

2016

Atelier FIRCA Bassam

Atelier de sensibilisation et de formation des act ...

detail
30

nov

2015

COP 21 PARIS

La Conférence de Paris de 2015 sur le climat a eu ...

detail

 

Voir toutes l’actualités
 
Projets Intégrés autres Pays
Cacao
GHANA
Maïs
GHANA
Coton
GHANA
Riz
BURKINA FASO
 

CACAO

COCOA ABRABOPA

En 2007 Wienco Ghana lance le projet COCOA ABRABOPA dont l’objectif est l’encadrement et le financement des petits producteurs avec pour objectif l’augmentation des rendements et l’amélioration de la qualité. Ceci permettant aux agriculteurs d’améliorer leurs conditions de vie.
COCOA ABRABOPA est une association de producteurs de cacao qui est née de la volonté de producteurs individuels de s’unir et d’être solidaires pour investir. Cocoa ABRABOP aujourd’hui, c’est 14'000 agriculteurs et 22'000 ha avec des rendements moyens de 1200 kg/ha. Tous les agriculteurs sont certifiés UTZ et Rainforest depuis 6 ans et obtiennent des revenus très importants année après année grâce à la certification. En 2012, Wienco Ghana créé une Caisse de Pension Cocoa Abrabopa (CAPS) qui permet aux agriculteurs d’épargner pour leur retraite en cotisant sous la forme de sacs de cacao.

En 2013 un autre projet cacao a vu le jour en Côte d’Ivoire en partenariat avec la société Mars. Si l’objectif demeure le même et la cible reste les petits producteurs, l’approche diffère de celle du Ghana. Ici, RMG travaille en collaboration avec le réseau des 26 CVC (cocoa Village Centers), véritables centres d’expertise et de vulgarisation des bonnes pratiques agricoles. RMG assure la mise en place d’un réseau de boutiques d’intrants permettant l’accès direct aux intrants, fertilisants, appareils de traitement, équipements de sécurité, services techniques associés aux bones pratiques agricoles.
Haut de page

COTON

Première source de revenus pour les agriculteurs des zones soudano-sahéliennes, le coton (l’or blanc) a longtemps été la principale source de devises des nombreux pays de l’Afrique de l’ouest et Centrale.
RMG et les sociétés qui l’ont précédée ont toujours mis le coton dans leurs priorités. Nombre d’innovation sont parties de l’expertise de nos ingénieurs comme l’introduction des traitements phytosanitaires à ultra bas volume, l’introduction du coton OGM au Burkina Faso, les programmes de renforcement des capacités, la technologie des traitements de semences, etc…
En 2011, le Gouvernent ghanéen décide de relancer la culture du coton, jusqu’alors entre les mains de la Ghana Cotton Company, et alloue une des trois zones à Wienco Ghana Ltd :10'000 agriculteurs / 10'000 ha. Depuis lors Wienco Ghana a pris le contrôle des trois unités d’égrenage de la Ghana Cotton Company et se positionne ainsi sur le marché de la fibre pour le profit des cotonculteurs que nous encadrons. La culture du coton demande une attention particulière car c’est une des plantes cultivée les plus attaquée par les parasites et ce dès son plus jeune âge. RMG met à disposition des agriculteurs une gamme complète de spécialités phytosanitaires en vue d’augmenter les rendements.

Au Ghana, RMG offre la possibilité aux agriculteurs de cultiver du maïs, du soja et du sorgho à côté du coton. Ils ont accès à des formations techniques et des champs de démonstration qui font partis de « l’école coton » lancée en 2012. Ceci afin de garantir une rotation culturale et une diversification des revenus. Le challenge reste conséquent car notre objectif est d’ atteindre plus de 50'000 ha à moyen terme.
Haut de page

MAIS

Souvent associée au coton, la culture du maïs est la troisième culture stratégique du groupe RMG. Souvent considérée dans le passé comme une culture secondaire, le maïs prend une part grandisante dans l’alimentation humaine et comme matière première de base pour l’alimentation des volailles.
La culture traditionnelle du maïs blanc ou jaune ne donne que de faibles rendements, inférieurs à 2 tonnes /ha.

Au Ghana, basé sur le modèle de cacao Abrabopa, Wienco Ghana a mis en place, dans la région de Tamale,  un projet d’encadrement maïs des petits producteurs. Ce projet se nomme Masara N’Arziki : 12'000 planteurs / 24'000 ha avec des rendements moyens de plus de 5'000 kg/ha (Moyenne au Ghana 1'300 kg/ha) grâce à l’introduction de variétés hybrides à haut rendement et l’utilisation raisonnée de fertilisants spécifiques. Comme pour le coton, les agriculteurs ont en outre la possibilité de cultiver du soya et du sorgho. Wienco Ghana investit dans un réseau d’entrepôts de proximité afin de garantir une collecte efficace, limiter les pertes dues à un mauvais stockage et de standardiser la qualité des produits. Notre objectif prochain est de pouvoir offrir à très court terme une assurance récolte aux agriculteurs.
Haut de page

RIZ

Sahel Farming : quatrième culture stratégique pour le groupe RMG ; le riz est aussi devenue une culture stratégique pour l’ensemble des pays de la sous-région. Aujourd’hui plus de la moitié des besoins nationaux sont couverts par du riz importé d’Asie principalement, riz de basse qualité gustative et nutritive. La consommation de riz augmente de 15% chaque année et les besoins en riz de qualité sont une demande croissante de la part d’une portion grandissante de la population. C’est dans cet esprit que RMG s’est engagé, à travers des partenariats public-privé dans le support à la production de riz de qualité. Au burkina Faso, RMG et sa filiale Sahel Farming sont engagés dans un vaste projet d’optimisation de la production de riz paddy en milieu paysannat sur le périmètre irrigué de Bagré. Lancé en 2011 dans le cadre d’un accord PPP avec la structure d’encadrement nationale, il se développe aujourd’hui en coopération avec « Bagré Pôle » et vient en complément du projet Banque Mondiale de mise en valeur du périmètre de Bagré orienté vers le secteur industriel. Aujourd’hui, RMG encadre environ 800 paysans riziculteurs  qui cultivent 1200 ha avec 2 campagnes par an avec des rendements moyens supérieurs à 5 tonnes par campagne. En 2018, RMG vise à encadrer 4.000 ha soit environ 3.500 riziculteurs pour une production annuelle de 50.000 tonnes de riz paddy.
Le projet Riz de Sahel Farming est un exemple d’optimisation du concept d’agriculture contractuelle qui vise à une amélioration durable du cadre de vie paysan.

Des projets similaires sont développés au Ghana en milieu paysan ainsi qu’à un niveau industriel avec le projet Gadco.
Haut de page

 

Qui sommes-nous
- Historique
-Infrastructures
-Politique Qualité
-Nos Références
-Où Trouver nos Prod.
Nos Services
- Tolling
- Produits phytosanitaire
- L’Unité Ecologique
Nos Produits
- Herbicides
- Insecticides
- Fongicides
- Par cultures
- Traitement de Semences
- Stimulant
- Denrées stockées
- Appareil de Traitement
Actualités
- Evénements futurs
- Actualités
- Publi-reportage
- Archives

Contacts

ZI Vridi, Rue Sylvestre (Rue de la SICTA)
01 BP 3715 Abidjan 01 - Côte d’Ivoire
Tél. : (225) 21 21 05 00/21 75 00 05
Fax : (225) 21 21 05 05/21 75 00 06
e-mail : info@rmgconcept.com

Abidjan-Vridi
Abidjan-Treichville


Copy right    RMG Côte d'Ivoire        Conception